Création de masque

“Des masques aux couleurs de l’Afrique” (La Vienne Rurale)

Plus que jamais, dans les jours qui viennent, particuliers et entreprises (pour leurs collaborateurs) vont
être à la recherche de masques pour se protéger.

Les bénévoles de l’association de solidarité internationale Terre d’échanges, basée à Poitiers, se sont lancés dans la production de masques depuis un mois sous l’impulsion de leur présidente, Marie Roland. Il faut dire que l’association, parmi ses multiples actions, propose dans l’année des ateliers couture pour créer du lien social dans les quartiers. «Chacun à leur domicile, des membres de l’association ont fabriqué des masques avec du tissu aux motifs africains (« wax ») », explique Lucas Babillotte, secrétaire de Terre d’échanges.

« Au départ c’était pour les bénévoles (une soixantaine) de l’association. » L’information circule, au point qu’entre le 1er et le 5 avril, « on a eu 300 demandes de la part de particuliers et d’entreprises. » Elles venaient principalement de la Vienne mais aussi de Paris, de Belgique, du Luxembourg!

Face à ces sollicitations, Terre d’échanges à fait appel à d’autres couturières extérieures à l’association. Grâce à la trentaine qui s’est portée volontaire, les demandes ont pu être honorées. En avril, 1000 masques ont pu ainsi être fabriqués. « Nous n’avons pas fixé de tarif pour les masques. La liberté est donnée à chacun de choisir le montant du don qu’il veut. » En sachant que les recettes vont contribuer à financer différents projets de développement agricole au Togo.

L’association est toujours en quête de couturières(riers) pour poursuivre la production dans la perspective de l’après-11 mai. Elle cherche aussi du tissu (pas seulement du wax) du fil et des élastiques.

 

par Guillaume de Werbier
gdw.vienne.rurale@orange.fr

 

Article paru dans La Vienne Rurale, le 07 mai 2020 : cliquez ici pour accéder au journal.

Terre d'Echanges

Terre d'Echanges

Terre d'Echanges, association de solidarité internationale reconnue d'intérêt général, favorise le vivre-ensemble à Poitiers et encourage le développement au Togo.