Terre d'Echanges

Centre-Presse : “Partir au Togo pour reboiser 7 hectares”

Terre d’Echanges s’est invité dans le journal Centre-Presse ce lundi 27 août 2018.

L’association poitevine Terre d’échanges propose un voyage solidaire en novembre pour reboiser 7 ha au Togo.

“Avant, les enfants allaient boire à l’eau de la rivière. De 2015 à 2017, on a pu mener une opération d’adduction d’eau potable qui a concerné deux villages de la région des plateaux, Agotimé-Vakpo et Ekpokope, qui rassemblent à eux deux environ 6.000 personnes et possèdent deux écoles primaires. Marie Roland-Akouavi est légitimement fière du travail déjà accompli par Terre d’Echanges, l’association qu’elle préside, et qui, non contente de proposer aux Trois-Cités, plusieurs ateliers réguliers (couture, cuisine etc.), oeuvre régulièrement, tant en France qu’au Togo, pour participer au développement de ces deux villages voisins. « Pour l’opération d’adduction d’eau, nous avons été aidés par les financements de partenaires publics comme la Région, Grand Poitiers ou l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, souligne la présidente. Maintenant, nous aimerions aussi pouvoir compter sur le soutien de mécénat privé. »

Pratiques écologiques

Car le projet mené dans les deux villages ne s’arrête pas à cette opération d’adduction d’eau : « L’association a mis 7 hectares de terres à disposition de ses partenaires sur place. Il s’agit désormais de construire une ferme expérimentale, à mi-chemin entre les deux villages, pour développer une agriculture raisonnée et reboiser sur le secteur. L’idée est de protéger la terre, de la rendre économiquement viable. Avec le soutien d’un ingénieur agronome, Terre d’Echanges va proposer, dès la fin 2018, une formation sur trois ans aux 160 agriculteurs du secteur. Cette formation insistera sur la nécessité de reboiser après avoir coupé des arbres. Et pour la financer, nous lançons un appel aux dons (*). »

Parallèlement, l’opération de reboisement verra la participation des élèves des deux villages et les Poitevins intéressés peuvent aussi y participer, Terre d’Echanges proposant, dans ce cadre, un voyage solidaire : « Au-delà de la plantation des arbres, il s’agit de sensibiliser les enfants et les adultes aux pratiques écologiques et à la préservation de leur environnement, souligne Marie Roland-Akouavi. Et le voyage que nous proposons à nos bénévoles ou à toute personne intéressée – N.D.L.R : une dizaine de places sont disponibles – permettra de passer des vacances solidaires, de rencontrer les habitants, bien sûr de planter des arbres. Mais aussi de récolter le manioc et de procéder à sa transformation. »

Pour une quinzaine de jours, à prendre entre le 10 novembre et le 10 décembre, le prix du voyage est fixé à 1.200 € et couvre le vol, l’hébergement, les repas et les déplacements. Les personnes intéressées doivent réserver leur voyage auprès de l’association avant le 30 septembre.

(*) Pour répondre à l’appel aux dons ou/et réserver votre place pour le voyage solidaire, contactez Terre d’Echanges par courriel: contact@terre-dechanges.org ou par téléphone : 06.98.19.51.72.

Frédéric Delâge
Terre d'Echanges

Terre d'Echanges

Terre d'Echanges, association de solidarité internationale d'utilité publique, favorise le vivre-ensemble à Poitiers et encourage le développement au Togo.